Ayurveda – Qu’est-ce que c’est ?

L’Âyurveda, tradition séculaire indienne, que l’on pourrait traduire par « science ou connaissance de la vie », est bien plus qu’un simple système de médecine. L’Âyurveda, connaissance inestimable, que certains appellent même « connaissance de la longévité », est considérée comme la plus ancienne médecine holistique du monde.

L’Âyurveda s’appuie sur 2 principes premiers : Prakriti, le principe d’équilibre garant d’une bonne santé, qui représente la constitution natale ou état d’équilibre primaire, et Vikriti, celui du déséquilibre conduisant à la maladie. Selon cette science millénaire, chaque individu possède une constitution de naissance déterminée dès sa conception et qui forme la base du fonctionnement de l’individu à tous les niveaux. Cette constitution natale est le résultat d’une alliance unique des 5 éléments de la matière, associés à une constitution psychique particulière (régit par trois énergies de base : tamas, rajas, sattva) et à une constitution physiologique essentielle (déterminé par la combinaison des doshas, au nombre de trois, qui couvrent les majeures fonctions métaboliques du corps).

Ainsi, pour l’Âyurveda, chaque individu est unique, et traité comme tel. Dans ce système médicinal complet, chaque personne est considérée dans sa globalité, et son unicité, pour déterminer pourquoi elle est « malade », en déséquilibre. En effet, après un bilan ayurvédique personnalisé, lors duquel il détermine où se trouve la source du déséquilibre, le praticien détermine le type de traitement à mettre en place, en fonction du Prakriti du patient, qui implique de soigner le malade, et non pas la maladie. On ne soigne pas les symptômes, mais la source de la maladie.

En effet, la constitution de chacun est déterminée pour la vie et constitue son niveau d’équilibre parfait. Pour maintenir cet état physique et physiologique en équilibre, l’Âyurveda prend également en compte la constitution mentale. C’est votre constitution natale qui vous prédispose à certains traits physiques et mentaux, aussi bien positifs que négatifs. L’Âyurveda ne juge pas de ce qui est positif ou négatif. Elle le reconnait, car se connaitre, c’est pouvoir choisir de s’améliorer (ou non), et surtout, savoir comment (pour en savoir plus sur la diététique ayurvedique, cliquez ici).

Fondé sur la diététique, la phytothérapie, le massage, la méditation, la respiration, le yoga et/ou le chant, ce traitement vous aide à rétablir et à maintenir l’équilibre entre le corps et l’esprit, c’est -à-dire retrouver l’état d’équilibre initial, celui déterminé dès sa naissance (Prakriti). Il peut être sans cesse amélioré grâce à des pratiques spirituelles et au développement d’une certaine attitude dans la vie. Aucunement relié à une religion, pas même à celle des Brahmanes, l’aspect spirituel de l’être humain au centre de l’univers a une place très importante dans son système de pensée. L’Âyurveda propose donc bien plus qu’un traitement, c’est une médecine préventive efficace, un accompagnement philosophique complet, un véritable art de vivre.

L’Ayurveda considère que la prise de conscience de l’infiniment petit et de l’infiniment grand est un fait nécessaire dans l’objectif de se rapprocher du but ultime de la vie, Moksha (libération du cycle des renaissances) et la réalisation du Soi. L’Ayurveda, grâce au maintien d’un corps sain, permet d’éclairer la conscience et favorise l’évolution spirituelle de l’être humain.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s